TDDC finance le développement d’applications pétrolières et gazières à partir de la biomasse forestière

16 février 2015

CelluForce se réjouit de l’annonce par Technologies du développement durable du Canada (TDDC) d’une contribution de quatre millions de dollars pour optimiser le procédé d’extraction de la nanocellulose cristalline (NCC) à partir de la pâte sèche et pour développer des applications destinées au secteur pétrolier et gazier. L’annonce a été faite à Québec aujourd’hui par l’honorable Greg Rickford, ministre des Ressources naturelles et ministre de l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l'Ontario. 

La NCC, un élément constitutif des arbres qui peut être extrait de la biomasse forestière, possède des propriétés uniques offrant un large éventail d’applications potentielles. Ces minuscules structures, dont les dimensions se mesurent en unités aussi petites que le nanomètre, possèdent des propriétés de résistance comparables à celles de l’acier et sont appelées à être utilisées dans une variété de secteurs industriels. La NCC est notamment présentée comme ayant le potentiel de contribuer à des avancées importantes dans l’industrie pétrolière et gazière. 

 « Notre gouvernement fait du Canada un chef de file mondial dans le secteur des technologies propre en soutenant des projets novateurs visant à faire croître notre économie tout en contribuant à un environnement plus propre, » a déclaré l’ honorable Greg Rickford, le ministre des ressources naturelles du Canada. «En développant nos ressources de façon responsable, en explorant le transport nouvelle génération et en faisant progresser la technologie d’énergie propre, les projets annoncés aujourd’hui permettront de créer des emplois et améliorer les possibilités d’innovation au Québec et à travers le Canada. » 

« Des travaux de recherche de calibre international ont abouti au développement de ce procédé d’extraction novateur et ont placé le Canada à l’avant-garde de la recherche sur la nanocellulose cristalline », a affirmé René Goguen, président intérimaire de CelluForce Inc. « Cette annonce par TDDC ouvre la voie au développement précommercial d’applications qui soutiendront non seulement le secteur forestier canadien, mais aussi le secteur pétrolier et gazier, deux importants moteurs de l’économie canadienne. » 

Le projet permettra de continuer à améliorer et à optimiser le procédé développé par CelluForce pour extraire la nanocellulose cristalline (CelluForce NCCMC) de la pâte sèche. En plus de perfectionner le procédé d’extraction, le projet étudiera également d’autres applications destinées à l’industrie pétrolière et gazière, telles que la cimentation par le biais de cette ressource forestière renouvelable. 

Retour