Un investisseur international majeur pour CelluForce

Schlumberger explorera l’usage de la nanocellulose cristalline dans le secteur pétrolier et gazier - 25 mars 2015

CelluForce a le plaisir d’annoncer un investissement dans son entreprise de Schlumberger, le plus grand fournisseur de solutions en matière de technologie, de gestion intégrée de projet et d’information pour l’industrie pétrolière et gazière dans le monde. Cet investissement accentue la collaboration entre CelluForce et Schlumberger pour explorer l’utilisation de la nanocellulose cristalline dérivée du bois de CelluForce (NCCMC de CelluForce) afin d’améliorer la productivité des puits de pétrole et de gaz. 

« Nous sommes très fiers d’élargir notre partenariat avec Schlumberger, la principale entreprise internationale de services dans le domaine du pétrole et du gaz », a déclaré René Goguen, président par intérim de CelluForce. « Nous avons toujours su que les applications de la NCC étaient prometteuses bien au-delà du secteur forestier et nous considérons cet investissement d’une entreprise internationale aussi respectée que Schlumberger comme une confirmation de ce point de vue. » 

La NCC, c’est l’élément de base qui compose les arbres, qu’on peut extraire de la biomasse forestière. Elle a des propriétés uniques qui lui ouvrent une vaste gamme d’applications possibles. Mesurées en unités aussi petites que les nanomètres, ces structures minuscules ont des propriétés de résistance comparables à celles de l’acier et pourront servir à différents secteurs industriels. 

La première usine pilote à petite échelle de NCC a été construite et a commencé à tourner en 2006 au laboratoire de FPInnovations à Montréal (Québec). Financée en partie par Ressources naturelles Canada et le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec, l’usine pilote a permis d’obtenir un procédé extensible de production de NCC et a placé le Canada en tête de la course mondiale à la fabrication commerciale de NCC. Compte tenu des succès de la petite usine pilote, Domtar et FPInnovations ont fondé la coentreprise CelluForce, ce qui a mené à la construction d’une usine de démonstration à l’usine de Domtar à Windsor (Québec), dont la capacité de production est de 1000 kg de NCC par jour. 

Cette nouvelle suit l’annonce récente de l’honorable Greg Rickford, ministre des Ressources naturelles, d’une contribution de 4,0 millions de dollars de Technologies du développement durable Canada (TDDC) pour optimiser le processus d’extraction de la NCC de la pâte de bois sèche et développer des applications pour le secteur pétrolier et gazier. 

Retour